Tout ce qui est "RAR" en un ÉCLAIR…

COMMUNIQUE DE PRESSE
dimanche 16 janvier 2011
popularité : 4%

Le dispositif CLAIR expérimental (Collège, Lycée, Ambition Innovation, Réussite) le laissait présager... le ministre, en guise de vœux, annonce la transformation des établissements CLAIR en ÉCLAIR. Un "E" pour École qui, si elle est située dans la zone CLAIR, fera partie du dispositif.

Acte II de la déréglementation dénoncée par la CGT Educ’action depuis la mise en œuvre des CLAIR.

Comme à chaque réforme du gouvernement dans l’Éducation nationale, le programme est d’abord expérimenté à la hâte dans des établissements "repérés" puis, le principe est généralisé au mépris de toute concertation avec les équipes éducatives et les organisations syndicales. Peu importe si cela anéantit l’éducation prioritaire, les projets éducatifs engagés par l’ensemble de la communauté scolaire et les collectivités… Peu importe si cela augmente la ségrégation scolaire et sociale en mettant en concurrence les écoles, en ghettoïsant, en créant des circuits éducatifs de seconde zone… Peu importe si cela met à sac les conditions de travail des personnels, leur statut, la gestion de leur carrière, leur droit à mutation…

Alors que partout les collègues, les parents d’élèves dénoncent le dispositif CLAIR, L. Chatel propose d’y ajouter tous les établissements classés RAR. Les personnels seront recrutés localement, directement par les chefs d’établissement, sur "motivation". Il serait même question d’une nouvelle hypothétique prime pour appâter les chalands peu volontaires jusqu’à présent.

Il s’agit avant tout d’abattre le système d’éducation prioritaire :

20 RAR + 5 RSS ne feront pas 25 ECLAIR Les recteurs ont, dès maintenant, la main pour préparer la rentrée 2011 et annoncent déjà la sortie de nombreux établissements du dispositif d’éducation prioritaire (RAR, RSS…) au prétexte que tous les établissements doivent participer à l’effort national pour rendre 16 000 postes cette année…

Pourquoi tant de précipitation, tant de haine au lendemain d’un mouvement social sans précédent ?

Pour la CGT Educ’action, il s’agit aussi d’un changement radical des principes fondateurs de notre école républicaine touchée au cœur. De la maternelle au lycée, le gouvernement s’inscrit dans un modèle à l’anglosaxonne ouvert à la privatisation, machine à exclure les jeunes issus des familles les plus fragiles.

Pour nous c’est CLAIRement non.

  • > Imposons un système éducatif garant de l’égalité d’accès et de la réussite de tous.
  • > Tous ensemble, le samedi 22 janvier *, dans les actions unitaires partout en France.

Montreuil, le 14 janvier 2011 * http://www.uneecole-votreavenir.org/


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
121314nd degré">15161718
19202122232425
262728293012