Après des violences policières à Meaux et Fontainebleau mercredi 13 octobre

jeudi 14 octobre 2010
par  CGT-Educ’action 77
popularité : 1%

Les premières infos sur le 77

Quatre lycéens ont été inter­pel­lés et pla­cés en garde à vue mer­credi à Meaux et à Fontainebleau

Trois des quatre lycéens ont été pla­cés en garde à vue pour "jets de pro­jec­tile", le qua­trième pour "outrage".

La CGT Educ’action 77 précise que deux d’entre eux sont sco­la­ri­sés au lycée Pierre de Coubertin de Meaux.

Les lycéens étaient 25O dans les rues du centre de Meaux mer­credi matin pour mani­fes­ter contre le pro­jet de réforme des retraites. Aucun autre inci­dent n’a été répertorié.

Les mani­fes­tants ont blo­qué l’entrée du lycée Pierre de Coubertin à l’aide de pou­belles et bar­rières. Puis, vers 10H00, après accord de l’administration du lycée, les poli­ciers ont brisé par la force cette mani­fes­ta­tion en démon­tant le bar­rage de for­tune des élèves.

A l’aide de coups de matraques et de pul­vé­ri­sa­tions de bombe lacry­mo­gène, les poli­ciers ont réussi à expul­ser les élèves du per­ron du lycée. Nous condamnons fer­me­ment la répres­sion poli­cière envers les lycéens manifestants.

A Melun, un cor­tège de 250 lycéens a mani­festé sans inci­dents.


Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234