Compte-rendu des groupes de travail sur le statut des enseignants. Point de vue de la CGT Educ’action 1er degré

jeudi 12 décembre 2013
popularité : 1%

TOUT ÇA POUR ÇA !

Encore une fois…

Les groupes « métiers » sont maintenant (déjà ?) terminés... Annoncés par Vincent Peillon comme le complément indispensable à sa grande Loi sur la Refondation de l’École, ils aboutissent à quoi dans le 1er degré ? … Le Ministère a saucissonné les catégories existantes : Directeurs, Rased, Conseiller-e-s pédagogiques, Formateurs... et de manière annexe, quasi anecdotique, les Professeur-es des écoles en charge de classe (adjoint-e-s). Une nouvelle manière de diviser les personnels. Pour la Cgt Éduc’action, s’il y a bien diverses fonctions occupées, et si cela n’empêche pas de discuter des tâches de chacune, de leurs spécificités et de leurs difficultés, il n’y a qu’un seul et même corps, celui des PE et instituteurs-trices. Reste que ce qui ressort de ces discussions, c’est vraiment peu de choses...

Dérisoire, voire dangereux.

La confirmation aussi de ce que nous dénonçons depuis le départ, à savoir que le peu que certains recevront sera pris aux autres !

Cette politique de saucissonnage et de saupoudrage divers ne peut remplacer une véritable politique salariale qui passe d’abord par la revalorisation de la valeur du point indiciaire. Tout le reste n’est que littérature…

Pour voir en détails les décisions prises dans chaque groupe de travail ( par fonction, donc) : http://cgteducaction1d.ouvaton.org/spip.php?article209