Ailleurs en Europe. Ukraine et Espagne : le monde de l’éducation participe à l’ébullition

jeudi 5 décembre 2013
popularité : 11%

En Ukraine : Le Free Trade Union of Education and Science of Ukraine (VPONU), l’un des affiliés nationaux de l’IE, a apporté son soutien à la signature par l’Ukraine d’un accord d’association avec l’Union européenne (UE).

« Le Free Trade Union of Education and Science of Ukraine s’est rendu aujourd’hui à Kiev en vue de soutenir le peuple ukrainien dans sa volonté de signer un accord d’association avec l’Union européenne », a déclaré Volodymyr Fundovnyi, Président du VPONU, à l’occasion d’une conférence de presse organisée le 27 novembre. « Les étudiantes et étudiants d’un certain nombre d’établissements d’éducation, tels que l’Académie Mohyla de Kiev, l’Université de Kiev, ou encore l’Université nationale de Lviv, ont exprimé leur souhait de vivre et d’étudier dans de meilleures conditions. C’est sur ces jeunes que repose notre avenir. Ce sont eux, les piliers de notre société. » lire la suite ici : http://www.ei-ie.org/fr/news/news_details/2779

En Espagne : toujours cette loi WERT ( ou LOMCE) qui ne passe pas ! Unie(e)s pour une éducation publique de qualité Le samedi 30 novembre dernier, la Plateforme nationale pour l’école publique a rassemblé, à Madrid, plusieurs milliers de citoyen(ne)s provenant des quatre coins de l’Espagne, tous uni(e)s par un même objectif : refuser cette politique actuelle de coupes budgétaires dans l’éducation et exiger le gel de la réforme récemment adoptée, la loi organique pour l’amélioration de la qualité de l’éducation (LOMCE), plus connue sous le nom de loi Wert. [...] La LOMCE, septième réforme de l’éducation depuis l’instauration de la démocratie en Espagne, a obtenu la semaine dernière l’approbation finale du Congrès grâce à la majorité absolue du Partido Popular (PP) au sein du gouvernement. Tous les groupes de l’opposition ont manifesté leur rejet pur et simple de la réforme et ont fait part de leur intention d’abolir cette loi dès que le PP n’aura plus la majorité absolue au Congrès des députés. L’intégralité de l’article ici : http://www.ei-ie.org/fr/news/news_details/2786