« SANS PAPIERS » : Rassemblement le 24 juin à Melun pour la régularisation

vendredi 21 juin 2013
popularité : 1%

Après plusieurs demandes de l’Union Départementale CGT de Seine et Marne, la préfecture a accepté de recevoir une délégation de la CGT, le lundi 24 juin 14h30, pour faire le point sur les différents dossiers en cours non réglés et la mise en œuvre de la dernière circulaire du 28 novembre 2012.

En effet de nombreux dossiers déposés par notre organisation CGT suite au grand mouvement de grève des « sans-papiers » de 2009/2010 n’ont toujours aucune réponse ou se retrouvent avec des récépissés renouvelés tous les trois mois en attendant un hypothétique titre de séjour.

Pour la CGT, il est inacceptable que des salariés « sans-papiers », qui travaillent en France depuis plusieurs années et qui pour la plus part ont des fiches de paye, cotisent à la sécurité sociale et payent des impôts (donc sont intégrés dans la société française), soient jugés, comme des criminelles et expulsés.

Leurs situations précaires les obligent à accepter des conditions de travail inhumaines, des salaires de misère et à être soumis au bon vouloir de leurs employeurs.

Laisser des travailleurs sans aucunes possibilités de droits, alors qu’ils sont dans nos entreprises, c’est laisser aux patrons la possibilité d’utiliser des travailleurs en fonction de leur fragilité plutôt que de créer des emplois où le travail que l’on accomplit est payé à sa juste valeur et permet aux employeurs de remettre en cause les acquis sociaux de tous.

Pour que le dumping social cesse, la seule façon juste, humaine et efficace d’y mettre fin, c’est la régularisation de tous les « sans papiers ».

C’est pour toutes ces raisons que l’Union Départementale CGT de Seine et Marne appelle a un rassemblement, le lundi 24 juin à 13h00 devant la préfecture de Melun pour exiger :

• Des réponses sur les dossiers en litige pour l’attribution d’une carte de séjour, • L’application dans le département de la circulaire N° INTK 1229185C du 28 novembre 2012, qui a pour objet : les conditions d’examen des demandes d’admission au séjour déposées par des ressortissants étrangers en situation irrégulière dans le cadre des dispositions du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile.

tract en pièce-jointe :

Word - 19 ko
Communique_SP_action­_du_24_juin_2013

Agenda

<<

2018

 

<<

Février

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627281234