répression syndicale : Les 5 de Roanne, criminalisation inacceptable

communiqué de presse CGT
vendredi 24 mai 2013
popularité : 15%

La CGT et ses Fédérations Santé Action Sociale et Travailleurs de l’État dénoncent avec fermeté les « attaques » envers les militants, attaques qui criminalisent l’action syndicale.

Cette criminalisation se multiplie et atteint des limites inacceptables dans une démocratie.

L’exemple des 5 de Roanne en est l’illustration. À ce titre, elle est emblématique de l’acharnement opéré sur nos militants.

Ces intimidations et multiples pressions ne sont pas dignes de notre République, ces méthodes sont très souvent celles employées dans des « régimes totalitaires » !

La CGT et ses structures ne se laisseront pas impressionnées et réaffirment leur soutien à l’adresse de leurs camarades.

Ces agissements doivent cesser et une loi d’amnistie doit être votée. Honte à vous Monsieur le Procureur ! Alors que la plainte a été retirée, les poursuites continuent, la Cour d’Appel de Lyon les condamne en les rendant responsable de rien !

Et vous vous acharnez et n’hésitez pas à venir les arrêter ce matin à leur domicile ! Pour avoir refusé de se soumettre au prélèvement d’ADN, ils sont convoqués maintenant en correctionnel le 5 novembre !

La CGT appelle le gouvernement à plus de discernement et à cesser toutes les poursuites engagées. C’est à ce prix que la République se reconnaîtra comme garante de la liberté syndicale.

Montreuil, le 23 mai 2013

Signez la pétition de soutien aux 5 de Roanne :

http://www.petitions24.net/comitedesoutien


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
121314nd degré">15161718
19202122232425
262728293012