Loi Sauvadet : la situation est inacceptable !

samedi 18 mai 2013
popularité : 3%

La mise en œuvre chaotique de la loi du 12 mars 2012 dite de résorption de la précarité a conduit la CGT Éduc’action à écrire (courrier ci-joint) au ministre de l’Éducation nationale sur la grande confusion qui règne au niveau du déroulé des épreuves, du calcul de l’éligibilité et de l’ouverture de listes complémentaires.

La CGT Éduc’action demande à être reçue pour discuter des mesures urgentes à prendre pour permettre une réelle équité dans les épreuves qui se déroulent actuellement. Elle souhaite l’ouverture rapide de négociations pour la mise en œuvre d’un réel plan de résorption de la précarité sur la base de la titularisation de tous les précaires sans condition de concours.

Montreuil, le 16 mai 2013

PDF - 170.3 ko
peillon__situation_d­es_non_titulaires.pd­f

Navigation

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234