COMPTE-RENDU DE L’AUDIENCE DE L’INTERSYNDICALE DE LA VOIE PROFESSIONNELLE AU RECTORAT

samedi 18 mai 2013
popularité : 3%

L’intersyndicale de la voie professionnelle CGT Educ’action, CNT éducation, SNUEP-FSU et Sud éducation a été reçue hier, mercredi 15 juin au rectorat de Créteil par l’IA IPR, Monsieur Le Pivert et IEN Lettres-anglais, M. Festa. L’intersyndicale portait le mandat adoptée lors de la coordination des lycées professionnels du 24 avril qui a réuni 14 établissements de l’académie, à savoir :

  • Exiger l’application des horaires réglementaires en baccalauréat professionnel, c’est-à-dire la restitution de 4 000 heures sur l’académie soit l’équivalent de 200 emplois temps plein.
  • Obtenir des dotations horaires et en personnel (enseignant, CPE, AED, AP, COP, infirmier, etc.) qui répondent aux besoins réels des élèves.
  • L’application de seuils de 20 élèves maximum par classe.
  • La fin des directions uniques et des projets de fusions d’établissement, et des engagements pour des structures à taille humaine.
  • La transformation des heures supplémentaires en heures postes et une revalorisation conséquente de nos salaires.

La CGT Educ’action a exprimé notre rejet du bac pro 3 ans et de ses corollaires, la généralisation des CCF et la fin du diplôme national. Nous avons rappelé notre opposition à l’augmentation des stages qui morcellent le cursus des élèves de LP, et n’assurent aucunement une formation réelle des élèves ainsi que notre opposition au développement de l’apprentissage.

De manière très concrète nous avons posé trois questions de l’ordre des compétences rectorales :

  • Pourquoi les horaires réglementaires ne sont-ils pas respectés en bac pro dans l’académie ?
  • Pourquoi les classes de BEP CSS sont passées généralement de 24 élèves à 30 élèves lors de la création du bac pro ASSP ?

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234