Le projet de Peillon pour "refonder" l’école...et ce que nous en pensons

jeudi 6 décembre 2012
popularité : 16%

Vincent Peillon a dévoilé ce matin son projet sur la "refondation" de l’école, vous pouvez en lire une présentation ici : http://www.liberation.fr/societe/2012/12/06/le-projet-de-vincent-peillon-pour-la-refondation-de-l-ecole_865616 ( article de Libération, avec l’intégralité du texte du projet )

Nous nous y attendions, il n’y a pas de quoi crier au progrès fulgurant, voici l’analyse de la CGT Educ’action :

Rythmes scolaires... Pas d’avancées pour les personnels lors de la réunion au Ministère du 6/12/2012. Pour la Cgt il est temps de passer à l’action des personnels en préparant la grève au 1° trimestre 2013

L’ ultime réunion, avant la présentation de la "réforme" des rythmes scolaires devant le Conseil Supérieur de l’Education, s’est déroulée au Ministère en présence des organisations syndicales représentatives (CGT-Éducation, Snuidi-FO, Sud-Éducation, Sgen-Cfdt, Snuipp-Fsu, Se-Unsa). Lors de cette réunion le Ministère a annoncé les éléments suivants :

La règle, c’est l’application à la rentrée 2013 l’exception 2014, les communes ont jusqu’au 1° février pour demander l’exception.

  • 24h en classe entière sur 9 1/2 journées, avec un maximum de 5h30 par jour et un maximum de 3h30 par demi journées.
  • Une pause méridienne qui ne peut être inférieure à 1h30
  • L’aide personnalisée est remplacée par des Activités Pédagogiques Complémentaires. Elles font partie du service enseignants en groupe restreint d’élèves. Trois finalités au choix :
  • aide aux élèves (l’actuelle AP)
  • aide au travail personnel (type aide aux devoirs)
  • activité prévue par le projet d’école en lien avec le Projet Educatif Territorial Qui décide ? Les Mairies ou collectivités après avis des Conseils d’Ecole, consultation des IEN et approbation du DASEN pour vérification de la conformité. JPEG - 4.3 ko Quid des 108h ? ( en plus du temps en classe complète)

Pas grand chose de plus : - Toujours 60 heures/an pour l’Aide Personnalisée (AP) rebaptisée APC (avec des ambigüités sur le nombre d’heures réelles à effectuer). - Les autres 48h pourraient être redéfinies plus tard (janvier-février). En clair, dans l’immédiat les personnels sont de fait matraqués.

Plus tard, peut être, on nous donnera un peu de sparadrap pour panser les blessures...

Loi d’Orientation de Vincent Peillon... On ne vous cache rien, on vous dit tout.

Vous trouverez le projet de Loi en cliquant ici... Pas réellement de remise en cause de la Loi Fillon (maintien de l’école du socle par exemple), mais aussi une remise en cause de la place de l’enseignement professionnel, sans même parler de moyens nettement insuffisants dans la Loi de programmation (14.000 postes 1° degré sur la durée de la Loi : 3000 pour l’accueil des 2 ans, 7000 postes pour renforcer l’encadrement dans les zones difficiles, et 4000 pour l’amélioration de l’équité territoriale...). Tout cela représente une moyenne disponible par an de 35 à 40 postes par département... Au niveau des moyens donnés "à la refondation" et à la priorité au primaire ce n’est pas gagné... Sans même parler du fait que ces créations sont prises sur d’autres catégories de fonctionnaires.