Communiqué de la CGT sur le "dispositif Ayrault"

samedi 10 novembre 2012
popularité : 16%

Le Premier Ministre vient d’annoncer de nouvelles mesures présentées au nom du développement industriel et de l’emploi. Alors que trois rapports publics ont souligné le manque d’évaluation de l’efficacité des aides publiques dont bénéficient déjà les entreprises : • Le rapport du Conseil d’orientation pour l’emploi de février 2006, • Le rapport du CESE sur la compétitivité de l’économie française d’octobre 2011, • Le rapport de la Cour des comptes sur le financement de l’économie de juillet 2012, le Gouvernement a préféré s’en remettre au rapport d’un grand patron. Le dispositif Ayrault est fondé sur la logique contestable et contestée de la baisse du coût du travail. La « première mesure massive, et sans précédent » consiste en un « allègement de 20 milliards d’euros du coût du travail ». Ce nouveau cadeau s’ajouterait aux 172 milliards d’aides dont bénéficient déjà les entreprises. Contrairement à ce que demande la CGT, leur efficacité en terme d’emplois et d’investissement productif n’a toujours pas été examinée sérieusement. La CGT conteste fortement les volets essentiels de ce dispositif : lire la suite ici

Rappel : la CGT se bat depuis longtemps contre la novlangue faussement neutre, qui parle de "compétitivité " pour ne pas dire "dumping social", de "coût du travail" sans évoquer celui du capital, et qui veut "baisser les charges patronales" pour ne pas avouer qu’on va baisser le salaire différé, bien de tous. A lire cet article précédent : Ils nous parlent du coût du travail... Et si on parlait coût du capital ?


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
121314nd degré">15161718
19202122232425
262728293012