Des propos inacceptables à l’égard de météo-France !

Communiqué de presse
lundi 13 décembre 2010
popularité : 1%

L’UGFF et la Fédération de l’Equipement et de l’Environnement CGT condamnent les propos inadmissibles du Premier ministre au sujet des intempéries du mercredi 7 décembre.

Non seulement l’Etat impose à Météo-France des réductions de budget et d’effectifs, des fermetures de nombreuses stations départementales, mais, de plus, il s’en prend et insulte les personnels de Météo-France et leur encadrement.

Les prévisions de Météo-France étaient bonnes, ce que confirment, avec la Sécurité civile, tous les organismes concernés.

Les structures locales encore existantes ont montré tout leur intérêt et donné satisfaction.

Le Premier ministre a cru pouvoir instrumentaliser les contraintes subies par les usagers de la route pour se défausser de ses propres responsabilités dans la fragilisation du service public. Il est quand même hallucinant que ceux qui revendiquent de priver de ses moyens la Fonction publique, soient ceux qui, de manière de surcroît infondée, vitupèrent contre les supposées difficultés d’intervention des services concernés.

Voudrait-on faire la place aux intérêts privés qui lorgnent sur les marchés de la météo ?

L’UGFF et la Fédération de l’Equipement et de l’Environnement CGT expriment sa solidarité avec tous les personnels de Météo-France.

Montreuil, le 10 décembre 2010


Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930