Une rentrée bien difficile : enseignants et gestionnaires, même combat pour l’amélioration des conditions de travail !

dimanche 22 septembre 2019
popularité : 2%

Cette année, le rectorat de Créteil n’a renouvelé que 1800 contrats « à l’année » sur les 2300 signés l’an passé, ce qui signifie le non renouvellement de CDD pour 500 collègues, soit plus de 20% des collègues alors que de nombreux postes restent vacants dans l’Académie. Les affectations de rentrée se sont faites, et se font encore, de manière totalement désordonnée, faute de personnels en nombre suffisant dans les services de la DPE2.

Dans de nombreux cas, les obligations réglementaires ne sont pas respectées, à commencer par la délivrance de l’attestation employeur en fin de contrat. Celle-ci doit être fournie au salarié et à Pôle Emploi dans les 7 jours or la moitié de nos collègues n’ont toujours pas leur attestation employeur dont dépend pourtant leur droit à l’indemnisation chômage !

Pas d’attestation-employeur ? Contactez-nous : la CGT Educ’action vous propose un modèle de mise en demeure à adresser au rectorat pour faire valoir vos droits !

Par ailleurs, nous constatons que la DPE2 a procédé à des affectations chaotiques ne respectant pas l’ancienneté des collègues au bénéfice de collègues ayant moins d’ancienneté dans le métier alors que l’absence de contrat a des conséquences directes sur la cédéisation, une interruption de plus de 4 mois remettant les compteurs de l’ancienneté à zéro ! Autre élément remarquable de cette rentrée telle qu’on n’en avait pas connue depuis 3 ans, et qui cette fois-ci a un caractère inédit : la mauvaise gestion des affectations vise aussi des titulaires en zone de remplacement affectés quant à eux sur deux établissements pour plus de 20 heures, et/ou en dehors de leur zone de remplacement.

A la DPE2, la moitié de nos collègues sont soit en arrêt maladie, soit parties.

N’assiste-t-on pas là à une situation symptomatique de conditions de travail intenables ? Nos collègues administratif-ve-s méritent un bien meilleur traitement que celui qui leur est fait actuellement ! Il est nécessaire d’étendre les contrats à l’année à l’ensemble des personnels contractuels de notre académie en attendant la titularisation de tou-te-s sans condition. De même qu’il est inconcevable que nos collègues ne bénéficient pas d’une grille de salaire, seule manière de contrecarrer des revalorisations arbitraires donc injustes !


Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois